Nous avons fait une étrange rencontre à 18m de profondeur lors de notre dernière plongée. Celle-ci nous a valu la première page du journal local, ainsi qu'un reportage avec interview de Luc notre moniteur sur la chaîne télévisée locale et une journée de flashs infos à la radio...! Les réactions face au récit envoyé aux amis et à la famille ont été nombreuses... je n'arriverai jamais à le décrire de la même façon alors finalement autant qu'il apparaisse directement sur le blog... n'hésitez pas à consulter l'album photos directement si vous le souhaitez. bise à toutes et à tous

"bonjour tout le monde...sachez que j'ai la chance de vous écrire avec tous les doigts sur le clavier, ce n'était pas gagné... le suspense est à son comble cette fois c'est inspiration ushuaïa... prenez une bouffée d'oxygène c'est parti...
comme certaines le savent nous avions une plongée prévue samedi matin... au petit matin nous voilà en train de discuter trankilou et je dis à seb : " ahlalalla je vais encore flipper avec cette plongée, tu sais un requin c'est pas différent d'une autre bestiole. un chien quand il te voit il vient te voir, il vient te renifler, et ben je vois pas pourquoi un requin ce serait pas pareil !!.... - seb mort de rire -
partis en mer, je me détends un peu ("du slip" en effet).... équipement, ceinture de plomb, combi, bouteille... pas loin de la passe aux requins où on en avait vu 30... une bonne inspiration et bascule arrière... les oreilles passent pas, je mets un bon 20 min toutes seule à descendre, on était 5: mono, milou rémi et seb... ils m'attendaient à 20 m en bas sur le corail... je vous situe la scène: en bas le corail et à droite le tombant, le grand bleu quoi... me voilà enfin ravie d'être en bas, à l'aise avec les oreilles et on avance vers le tombant qu'on longe en partant vers la gauche.. quelques minuscules poissons mais rien .... .... étrangement : rien.... et là 2 min après : une forme Enorme à 50 m sur notre droite, qui passe... ailerons, couleur gris blanc... j'ai jamais vu un truc aussi monstrueux de toutes les plongées qu'on a faites.... entre 4 à 5 mètres de long, pas une forme fuselée mais bien le truc massif, puissant comme j'avais jamais ressenti ça... ...je m'affole fais signe "requin" ... "énorme"... le mono se retourne et là, on se retourne tous... la masse arrive vers nous... lentement mais sûrement...au début tu te dis "non c'est pas vers nous, il nous a pas vus... " ... il approche il approche et là, il est....je vous jure monstrueux ; sa tête fait au moins 80cm de hauteur je vous jure ... on était tous les 5 resserrés, mono compris, à se tenir les uns les autres, plus un mouvement, plus rien, le vide, tu te sens glacé... et là, truc que j'avais jamais vu: la mâchoire et des dents monstrueuses et ses yeux qui ne nous lâchent pas.... il avance doucement en nous fixant du regard, j'ai l'impression qu'on se regarde droit dans les yeux sans se lâcher... je suis tétanisée, attrape seb, et essaie de me mettre derrière lui (désolée c'est le réflexe), en tout cas nous voilà tous les 2 au premier rang dans la bataille...et il s'approche s'approche s'approche juqu'à ... 1 mètre ou 2 pas plus... tu vois les dents de la mer... ?... le même....... d'habitude les requins gris ou pointe noire sont affûtés, le nez pointu mais tu ne vois pas les dents... lui il était vraiment mastoque et tu voyais TOUTES ses dents, la gueule à peine entrouverte... bref t'as le sang qui se vide dans tout le corps et tu te dis "dans 2 secondes il ouvre la bouche, calme toi calme toi faut pas qu'il sente que tu as peur...calme toi putain calme toi"... vide...et là ...  il nous regarde, t'as l'impression que le temps s'arrête et ... il tourne au dernier moment.... putain.......................
d'un coup on se regarde tous, la vie reprend, le mono a eu le réflexe de le prendre en photos... et là moi je me mets à m'agiter dans tous les sens (boulet quand tu nous tiens...) , gestes du "je remonte je remonte je remonte"... le mono me ramène en surface il me dit encore tout chamboulé lui aussi "j'en ai jamais vu un pareil... je sais pas ce que c'était je l'ai en photo on verra... "...suis rentrée au bateau en palmant tout ce que je pouvais, complètement affolée, tremblante .... ... les autres sont restés au fond, il est revenu leur tourner une fois devant et ils ont aussîtôt arrêté la plongée. ... ...puis deuxième plongée, pas pour moi merci ... les autres sont retournés à l'eau on avait changé de site....  
verdict sur le bateau, le mono avait bel et bien reconnu que c'était un Grand Blanc, espèce rare, omnivore, qui visiblement fait son apparition pendant la période des baleines et des baleineaux... nous avons regardé sur internet: je vous recommande "requins.net" avec la première vidéo.... .... c'est ça qu'on a vu, quand il est dans le bleu et qu'il vous regarde... c'est ça... ... .... je pense à ça depuis hier, tout le monde s'en est tranquillement remis, on dirait limite qu'ils n'ont pas senti le danger mais qu'ils étaient surtout impressionnés...   quant à moi j'ai vraiment cru qu'il allait tranquillement ouvrir la bouche et nous bouffer tous les 2 pour commencer... en plus je dégageais un stress de maboule au point que c'est comme si j'avais l'impression de l'avoir attiré à nous... ...
....le soir on s'est fait un repas chez milou et rémi et on s'est bu le champagne, à la santé du grand blanc, je le remercierai jamais assez.... j'oublierai jamais ses yeux, ses dents et le vide qu'il a créé en nous... ... les dents de la mer.... on va passer pour des mythos quand on racontera ça dans dix ans et même avant, alors voilà le récit sur le vif... pour vous dire on s'est même pris en photo tous les 5 sur le bateau, genre: on sait tous les 5, et on est vraiment les 5 à savoir clairement ce que nous avons vu et senti ce jour là... voilà c'est la FIN..."  . Le Grand Blanc  
°__°