Près de 14 millions de Français avaient en 1999 un parent ou un grand-parent immigré, soit 23 % de la population.
Réjouissons-nous de cette richesse et fustigeons ceux qui propagent des propos nauséeux sous couvert de "réflexions sémantiques et autres"...
Nombre de papiers, interviews, éditos parlent de Madame Rachida Dati et il est évident que le poste qu'elle occupe exalte les vieux corporatismes ringards qui se dissimulent derrière de faux prétextes voulant alerter le bon peuple sur les dangers que court la Justice ...si on la réforme !
Des relents de racisme s'échappent des "commentaires éclairés" de tous ceux (et ils sont nombreux) qui tentent de s'opposer à une réforme nécessaire.
Je voudrais rappeler, dans le plus grand désordre, quelques personnalités nées "ailleurs" qu'en France et qui ont choisi la France et qui ont donné à la France leur talent ou leur compétence ou leur amour et leur fidélité.
 
Marie Curie  née à Varsovie
Georges Charpak né en Pologne
Joseph Kessel né en Argentine
Hélène Zourabichvili dite Carrère d'Encausse
Alain MINC, origine polonaise
Serge Klarsfeld, Roumanie
Edouard Balladur, Smyrne Turquie
Manuel Vals, né à Barcelone
Abelatif Benazzi né à Oujda
Marguerite Yourcenar née à Bruxelles
Reynaldo Hahn né à Caracas
Aimé Maeght  né à Hazebrouck
Yves Montand né en Italie
Joseph Kosma né à Budapest
 
Soutenons donc les efforts de Rachida DATI, non parce qu'elle a vu le jour de l'autre côté de la Méditerranée,
non parce qu'elle fait partie de cette minorité (?) qui a pris l'ascenseur social,
non plus parce qu'elle est une femme (mais, toutefois, vive une certaine parité!)
mais tout simplement parce qu'elle a le courage et la compétence d'affirmer son ambition de réforme.