Aïloga, aïlogahe.
C’est par ces cris qu'il faut accueillir la Mariée dans un mariage éthiopien. Je ne sais pas si tu as reçu ce mail te disant que j'étais Misé ; c'est-à-dire garçon d'honneur. C'est véritablement un travail qui débute environ un mois avant le mariage. Tous les Misé doivent avoir le même costume et donc nous nous en sommes fait un chez un tailleur. Le résultat n'est pas trop lamentable quoique... Il faut aussi préciser qu'un mariage répond à des règles draconiennes quant à la présentation et au déroulement. Voici comment celui-ci s'est passé.
8H30
R.V chez le marié pour l'habillage.
10H
Départ de la noce vers la maison de la famille de la mariée avec les Misé mâles dans des Mercedes. Il faut préciser que nous devons faire des danses rituelles encouragé par un chanteur qui évoquent un passé guerrier. En gros la chanson dit que les membres de la tribu (Nous !) sont des supers guerriers, le marié est un héros, on a des grosses bites etc... On sait combattre des lions et on arrive à les égorger avec les dents (Je résume !). Heureusement qu'on a abandonné les lances, les boucliers et les chevaux il y a peu. Par contre, il nous est interdit de fumer, de boire, de mâcher des chewing-gums, etc....
10H10
Arrêt brutal devant l'ancien palais impérial car la Mercedes du marié vient de tomber en panne.
10H11
Une deuxième Mercedes a son radiateur qui vient d'exploser mais le conducteur dit que c'est pas grave ! Les militaires (Tigréens) commencent à tirer une gueule ! Faut dire qu'il est interdit de : stationner, marcher, photographier, s'arrêter, respirer, regarder le palais.
10H15
Devant l’énervement général, changement de voiture pour le marié
10H20
Arrêt brutal car la voiture du marié qui était en panne vient de rattraper la noce en klaxonnant comme un fou !
10H22
Changement de voiture again.
10H24
Arrêt brutal car on apprend au téléphone que la mariée n'est pas prête ! (Problème de coiffure)
10H30
Arrivée chez la famille de la mariée. Environ 700 personnes t'attendent avec des danses et des Youyous. Bien évidemment, les chants reprennent (Toujours les mêmes). Dans la série symbole, on danse autour de la voiture et on essaie de rentrer dans la maison. Les Mâles du clan de la mariée essaient de nous bloquer et on doit forcer l'entrée (Vraiment !) pour arriver à voir la promise. Ce fut un peu chaud mais bon. C’est au même niveau qu’une bagarre générale entre deux équipes de Rugby, les insultes en moins.
Vision de la mariée. On danse et on chante toujours. Le marié prend la mariée et nous devons nous mettre en couple avec les Misées femelles. On monte dans la voiture toujours en chantant et en dansant. Si je résume, on l’enlève.
11H20
Arrivée dans un parc où se déroule la signature du contrat. Il y a environ 10 autres mariages. D'après toi, qu'est-ce qu'on fait ? On chante et on danse !
12H25
Départ chaotique de ce parc pour aller manger.
12H28
Arrêt brutal du convoi (25 voitures) car une Toyota Corolla n'a plus de freins et est venu emboutir la Mercedes d'un Misé.
12H30
Redémarrage de la caravane vers de nouvelles aventures. On bloque l'artère principale d'Addis avec notre convoi car il faut filmer ce moment inoubliable.
12H45
Arrivée au Finfine Hôtel
C'est un vrai mariage. Il y a donc 1900 invités. Le père de la mariée est un homme respectueux des traditions et riche. Il voulait en inviter 2000 mais la capacité maximum du restaurant est de 1500 personnes. C'est donc dimanche qu'il invitera les 400 personnes qui n'ont pu rentrer. Attente que l'on passe en chantant et en dansant toujours les mêmes chants. Mes mains ont enflé à force de frapper dans les mains. Entrée solennelle dans le restaurant et on doit aller se placer sur une estrade devant tous le monde. Les mariés sont sur des trônes et nous sommes à coté. Nous ne devons pas bouger de toute la cérémonie sauf quand on nous le dit. Discours du prêtre puis, nous nous levons après les mariés pour aller bouffer. Et là, petits trucs spéciaux, la mariée est Gurague (Ethnie qui ressemble un peu à ce que l'on pense des auvergnats) et ils ont des plats particuliers à base de viande. Viandes crues avec du piment, viandes crues avec du fromage, viandes crues avec de la sauce et le top du top ; de la viande crue crue. Il y avait d'ailleurs un superbe mur où tu avais un superbe drapé de viande crue composé par 3 carcasses de bœufs. Tu demandes kaï (rouge) ou nej (blanc). Cela veut dire qu'on te demande si tu veux de la viande rouge ou du gras. Le meilleur étant, bien évidemment, le gras. Ma misée (Nommée Dereb) m'a copieusement servie en tout, mais j'ai craqué devant la viande rouge et le kilo de gras qu'elle m'avait mis dans mon assiette. C'est bon, mais il faut être habitué. Le seul truc que j'ai du mal à assimiler dans la cuisine Gurague, c'est le café au beurre rance le matin. Tu manges pendant qu'un orchestre hurle à pleins poumons des chansons d'amours vachement super comme quoi le marié est burné comme un éléphant et tutti quanti. Le son est éthiopien : plus c'est fort, mieux c'est ! J'ai dû perdre pas mal de décibels de mon audition ! Il faut aussi que je t'explique une tradition assez drôle : le GURSHA. C'est l'action de faire une sorte de boule avec ton injera et que tu fourres dans la bouche de quelqu'un que tu aimes bien. Visuellement et gustativement, c'est assez ignoble. Après avoir roté son gras, le misé se doit de mettre de l'ambiance. Il va donc sur la piste de danse et doit commencer le bal en dansant des danses traditionnelles. Si le ridicule tuait, j'aurais été carbonisé en une nanoseconde. En effet, les danses tradtionnellesi interprétées par des farenj sont toujours hilarantes. On est ridicules et grotesques. Nous ne savons pas remuer les épaules en cadence. Apparemment, je ne m'en suis pas trop mal sorti (pour un farenj). Puis vient le moment de la découpe du gâteau. Les mariés montent sur une sorte de plaque tournante et font des parts pendant que les Misés font de l'animation de supermarché en balançant en cadence des feux de Bengale. Un serveur débouche du Shampagne (Pas de fautes d'orthographe) éthiopien. Puis gursha du gâteau aux misés. Et une part du marié ! Et une part de la mariée ! Qui tournent ! C'est entre Tournez Manège et la Foire du Trône ! Ces agapes durèrent jusqu'à ....
16H45
Départ des mariés et des misés en ordre et dans la discipline (Chants et danses) vers le Ghion Hôtel où ont lieu les photos du mariage. Là, on arrive sur les pelouses de cet hôtel gouvernemental où se trouvent une quinzaine de mariages. Photos (environ 100) que l'on accompagne de chants et de danses. Je passe un peu sur le déroulement des photos sauf qu'il commence à pleuvoir.
18H30
Fin de la comédie. Tu le penses ? Eh bien non ! Juste 2 heures de break avant la soirée
20H30
Arrivée de la noce à la maison du marié (chants et danses). Soirée intime (300 personnes). On peut se reposer un peu et surtout on se casse le plus rapidement possible (minuit et demi bien sonné).
DIMANCHE
Rien. Normalement, On doit présenter le drap teinté de rouge après la nuit de noces. Ambiance. Surtout, les misés doivent égorger un mouton et le découper. Ça, je sais le faire mais il faut voir avec quoi on le découpe. Des couteaux tradi anciens ! C'est Verdun pour le mouton et les misés ! Faut aimer le rouge et y’a pu que le drap qu’à besoin d’un lavage ! Un pote l'a fait la semaine avant et on l'a vu revenir livide !
LUNDI 12H05
Après une matinée de cours, je tente de trouver une boutique où trouver une tenue traditionnelle pas trop chère. Damned !!!! Un amortisseur de la bagnole vient de lâcher ! J'appelle mon garagiste pour faire les réparations (520 Birrs) et je pars en chasse. J'en trouve un pas mal et je prends le gilet traditionnel que les misés doivent mettre. On a tous le même bien évidemment. Sans ça, ça serait pas drôle !
16H30
Arrivée chez Dominique, prof d'Anglais. Petite pause en regardant une mi-temps de rugby. Et c'est reparti pour un tour !
17H15
Arrivée chez le marié. On nous attend pour le MELS (Le retour) chez les parents d'Azeb. C'est beaucoup plus intime (600 personnes !). Azeb a encore des pbs de coiffure si bien qu'on arrive avec une heure et demie de retard chez les parents qui habitent à l'autre bout de la ville.
19H45
Là encore chants et danses. Nous nous mettons face à face avec des cierges dans les mains et l’on attend que les mariés viennent puis one more time trône. Tout le monde est en tenues traditionnelles dans les premiers rangs. On voit qui appartient à quelles ethnies. Les Tigréennes sont magnifiques. Les coiffures sont sublimes, les robes aussi et elles mettent dans leurs cheveux des croix en or, des boules en or etc... pour faire bien voir que bon, c'est eux les premiers christianisés, qu'ils sont au pouvoir et que faut pas déconner avec ça bordel. J'assume ma fonction officielle de pingouin avec un détachement qui m'étonne. C'est de l’ethnologie pur et dur ! Re-musique à fond. Re-bouffe viandue (la même). Re-gursha. Re-trone mais en mieux ! Que de la dorure. Un phantasme pour Pierre et Gilles ! Petite nouveauté ; On voit la vidéo de samedi. Horreur ! Malheur ! C'est horrible ! Je suis d'un photogénique proche d'Anthony Quinn dans Notre-Dame de Paris et sans maquillage ! Le tej coule à flots et les gens commencent à être bien allumés. Chants et danses que nous animons une fois de plus sauf qu'il y a moins de place. Ambiance fosse d'un concert de Motley Crue ou des Sex Pistols grande période. Y z'aiment le contact physique pendant les fêtes. Re-secouage d'épaules et départ vers la maison du marié vers...
23H30
Fatigue. Je ramène tout le monde dans mon 4X4 transformé en bus. Je dis bonsoir, mais là, il faut que je ramène des gens et c'est parti pour un Addis by night car ces braves gens n'ont pas une thune et habitent aux quatre points cardinaux bien évidemment !
MARDI 1H30
Arrivée à la maison. Sommeil.
10H00
Rencontre avec des éthiopiens qui me disent que j'ai été très bien. Compliments sur mes danses ! Y a pas à dire, ils se foutent de ma gueule mais apparemment pas.
JEUDI 10H
Gérard me dit : "A propos, tu dois être chez moi samedi pour le Mels des parents. Putain ! Je pensais en être débarrassé. Ben non mon con. On remet le couvert.
SAMEDI 11H45
Le rendez-vous est à 11H mais je commence à connaître leurs horaires. Je suis même en avance. J'y retourne et rechants et redanses. Y a plus que 100 personnes. Rien pour ainsi dire et en tant que misé, je dois faire le service. J'en ai marre et je profite d'une pause pour m'éclipser rapidement. On a même eu droit à la première page d'un canard éthiopien. J'essaie de t'envoyer la photocopie. Je devais khter avec des potes, mais ça a foiré à cause de ce @#§%*$! de mariage.
Je te fais une grosse bise
À plus !
Christophe