Esquel a 7h du matin, parfait pour le train a 10h. Seul problème la consigne n'est pas encore ouverte donc je dois garder mon sac avec moi. Il ne veut plus me quitter celui la...

Et une fois a la gare on me confirme que c'est bien aujourd'hui le départ du train pour une petite boucle mais qu'il est déjà complet...O rage o désespoir !!

Retour a la gare routière et direction Bolson au plus tôt, svp... Après un court trajet enfin a destination, direction l'office de tourisme pour un plan de la ville, et un coup de fil a "La Bolsa del Viajero", chaudement recommande par tous les gens croises. Bin c'est complet, donc je trouve de la place finalement au "Refugio Patagonico, un peu éloigné aussi mais assez sympa. C'est a 5 mns du centre-ville ou se tient 3 fois par semaine le fameux marche. Et j'arrive un jour de marche, c'est très bon, très colore, fourni en vieux hippies et en neo-hippies, ambiance très tranquille. La ville étant entourée de montagne, c'est très beau.

A l'auberge, c'est un joyeux mélange, un couple de jeunes français qui voyagent avec un barcelonais, Georges. Équipe assez performante pour une fête dans le bar-boite de Bolson. 2 galloises déjantées , que je reverrai par la suite, Paul, un québécois excellent, qui travaille en temps normal pour des grands cirques, et Herbie, un hollandais.

A Bolson le rythme ce fut un peu de détente, pour finir avec une grosse journée en VTT avant le départ. Le but étant de visiter la "Cascada Escondida". En prenant bien sur le mauvais chemin au départ, donc au bout d'un moment j'étais bien oblige d'admettre que le chemin était sûrement faisable a pied mais pas en VTT. Donc demi-tour, gros détour et enfin arrive a bon port.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite un autre chemin dans les bois pour se rendre a la "Cabeza del indio', pas très adapte pour le VTT, mais en le poussant encore faisable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De très beau paysages après ce site aussi.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite retour a l'auberge sans oublier d'aller juste au dessus de celle-ci pour voir le point de vue de la ville et de la vallée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La non plus pas très bien indique donc encore perdu, oblige de remonter une bonne partie en poussant le VTT. Grosse journée !! J'étais content de retourner a l'auberge et que ça s'arrête. Et le départ prévu demain pour Bariloche.