Punta Arenas sert en général de point de chute pour les gens qui veulent prendre l´avion après avoir visité le sud ou de transit pour ceux qui veulent se rendre a Ushuaia. Pour moi c´était donc se rendre a Ushuaia. Il était mentionné aussi une colonie de pingouin a visiter, et c´était une des visites que je voulais faire. Mais à l´hôtel, des personnes faisant le tour de l´Amérique du sud en sens inverse m´ont expliqué que c´était beaucoup plus impressionnant à Punto Tumbo, en Argentine, près de la péninsule Valdes. Comme j´avais prévu d´y aller, j´ai zappé les pingouins de Punta Arenas. J´en ai profité pour visiter la ville, avec la fameuse Plaza de Armas, deux musées, et le point le plus haut de la ville qui permet d´en surplomber les deux côtés.

Et c´est la que j´ai découvert un café qui était en fait une maison avec une vue superbe sur la ville et la baie, tenu par une vieille dame adorable. Une atmosphère très agréable dans son café-maison, avec un ¨musée¨ du téléphone, des modèles anciens, voir très anciens jusqu´au années 70. De plus elle demandait a chaque client sa nationalité pour donner a lire dans sa langue, si disponible, pendant le thé ou le café, une brochure sur la région, l´histoire, les parcs, et les visites a faire. Le plus intéressant étant d´ailleurs l´histoire de la région.

 

 

C´est aussi le plus intéressant à voir aussi dans les musés, la présence des tribus patagonniennes avant l´arrivée des occidentaux, leur mode de vie, leur quasi extermination ensuite, et la tentative aujourd´hui de retrouver cette culture. On peut voir un monument lors de la visite du cimetière pour ces peuples indiens :

 

 

 

 

 

 

 

La visite du cimetière permet de voir aux noms inscrits sur les tombes les différentes origines des émigrants dans le passé.

Ensuite direction Ushuaia, donc bus, ferry, bus, changement a la frontière pour un minibus et nous voilà au bout du monde…