Une fois a Calafate tout s´est bien passé, avec un hôtel sympa, près du centre, donc relax. De toute façon on était là pour aller voir le fameux glacier, the one, le Perito Moreno. Donc on s'est renseigné pour y aller avec un tour, tous le même prix, 60 pesos et 30 pesos pour l'entrée du parc. A 3 on s'est dit que si on trouvait une voiture à louer pas trop cher ça revenait au même et à nous la liberté !! Et on a trouvé, une superbe Fiat Uno pour partir tôt le lendemain. Un type a Chiloé nous avait expliqué que si on y allait tôt on évitait le flot de touristes qui partent en bus de Calafate à 8h et qu'on avait des chances de ne pas payer l'entrée du parc parce que à cette heure personne n'est au poste, les bus arrivant vers 9-10h. On est parti à 7h et en effet, on a pas payé. Du coup on s´attendait à devoir payer en sortant. On peut commencer à voir le glacier bien avant d´arriver dessus et déjà de loin c´est impressionnant.

 

 

Et quand on est devant et de près c´est encore plus impressionnant :

Et des fois on a la chance d´avoir un arc-en-ciel juste sur le glacier...

 

 

 

 

 

 

Mais le mieux c´est de regarder l´album dans les documents...

En partant on a pu apprécier le fait d´avoir la voiture, on a croisé la horde de touristes qui descendait les marches pour aller voir le glacier. Et arrivés sur le parking, ou nous étions 3 voitures en arrivant, nous avons trouvé une flotte de bus impressionnante, ainsi que de minibus stoppés à tous les points de vue sur la route menant au glacier. Comme on l´aimait notre petite Fiat à ce moment ! Et on pas payé en sortant non plus, personne au poste, on est passé tout doucement, sans faire de bruit, on a vu qu'on nous demandait rien, alors fonce, fonce !!!

Après en avoir pris plein les yeux, on s'est dit que le tour en bateau au bas du glacier n´était pas utile après ça. L'avantage de ce glacier c'est qu'on peut le voir de vraiment près du fait qu'il vient en opposition sur la pointe de terre.

Et en revenant, nous avons fait quelques haltes pour prendre quelques photos, les paysages sur la route n'étant pas en reste, avec des lacs avec un vert qui claque. Et comme nous avions la voiture pour la journée et quelques victuailles dans le coffre, nous avons trouvé une petite plage sur le lac juste avant Calafate, un pique nique et une grosse sieste après pour moi. Des journées comme on aimerait en passer plus souvent !

Ah oui et le soir en allant chercher quelques provisions de base, du vin et un peu de houblon liquide, j'ai eu la chance de voir une formation bizarre dans le ciel entre le coucher de soleil et les nuages, comme si le ciel était en feu :

En revanche Sebastian a bien essayé de changer la date de son billet pour pouvoir venir avec nous à Torres del Paine mais mission impossible, donc il a choisi de prendre un tour partant le lendemain matin à 6h, une sorte de journée course en bus avec tous les miradors accessibles par la route, on descend, on prend les photos et hop on repart. Comme il n'avait plus de temps c´était mieux que rien. Nous essaierons de nous retrouver à Puerto Natales après sa journée marathon, nous avons déjà le nom de son hôtel, nous devons arriver avant lui donc nous voulons rester dans le même hôtel pour garder notre petite famille unie le plus longtemps possible.