Et vogue le ferry en direction du continent, nous retrouvons une hollandaise que nous avions rencontré à Valparaiso. Comme souvent on croise les gens rencontrés de part et d'autre, ils font des fois un circuit différent mais passe par les mêmes endroits, et les routes se croisent et se recroisent.

Arrivés a Chaiten, il est trop tard pour prendre un bus, de toutes façons ce ne sont que des micros bus et la route ne se fait que de jour, piste tout le long. Donc nous devons passer une nuit dans le "village". Une mama qui passe en pick-up nous vante sa pension, les prix imbattables - c'est vrai pour les prix- tout ça à 3 blocs du centre. Bon les blocs sont grands, très grands...Donc apéro, resto, nous sommes 5 à ce moment, mais après le repas un gars de notre nouvelle équipe a une "date" avec une chica du village qu'il a rencontrée à Valparaiso. Il rentrera très tard dans la nuit et quand nous partons le lendemain matin nous ne le verrons pas à notre départ.

La carratera austral fut une décision de Pinochet de construire une route pour relier le nord et le sud a travers des paysages peu enclins a se laisser approcher par une route, fut-elle décidée par un dictateur. A ce jour les travaux sont toujours en cours et elle ne se finit pas tout à fait au sud, de plus il est difficile de passer la frontière à cette extrémité de la route, Villa O'Higgins. Il reste des traces de l'initiateur du projet :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je préfère ce panneau :

 

Sinon la route passe par des endroits peu fréquentés mais avec des paysages superbes. Et le chauffeur fait plusieurs stops dans les villages pour ramasser le courrier: Une personne étonnante, tout le temps le sourire, aimable avec tout le monde, et visiblement apprécié partout où il s'arrête.

Direction Coyhaique, et de la nous verrons bien comment descendre vers Puerto Natales. Et une fois n'est pas coutume, nous avons passé un bon moment avant de trouver de quoi nous loger pour 4 à un prix normal. La saison n'ayant pas vraiment commencé, les hôtels sont ouverts mais toutes les chambres ne sont pas prêtes. Mais nous finissons par trouver, façon comme à la maison, avec des travaux en cours et des détails croustillants comme un échange culturel le soir se résumant à échanger quelques insultes dans nos différentes langues. La classe à Dallas !!! La fille qui tient l'hôtel peut parler plusieurs langues mais seulement pour insulter les gens...20 ans, l'hôtel a gérer et sa fille en même temps...

Nous déciderons de partir vers Puerto Natales en repassant par l'Argentine après avoir fait une halte à Calafate pour voir le Perito Moreno. En fait pas le choix sinon c'est un mélange de bateau, de treck ou de cheval, de bus depuis Villa O'Higgins. Tout ça pour repasser en Argentine mais plus au sud...Et Sebastian, après avoir vu des photos du Perito dans mon guide, a très envie de voir le glacier !!!

La suite au prochain épisode.