Depuis Puerto Mont, il faut prendre un bus pour se rendre sur l'île de Chiloe, petite traversée, et pas trop de remous. Ensuite nous sommes allés directement a la ville de Castro, la principale de l'île.

Après avoir vérifié que les infos des guides ne sont pas toujours à jour, ou les adresses incorrectes, et avoir visité quelques hôtels hors de prix ou hors standard, nous avons opté pour une auberge fort sympathique, près du centre. La ville n'étant pas très grande, tout est près du centre de toute façon...

C'est la maison à gauche de la jaune...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sinon que dire de Chiloé ?? On peut ici appliquer la formule que le bonheur n'est pas au bout du chemin mais est le chemin. Les particularités de l'île sont ses maisons en bois, certaines bâties sur pilotis au bord de l'eau, avec des couleurs vives, tout comme les églises, qui sont un peu les stars de l'île. En effet pas de spot vraiment précis à visiter, c'est en parcourant l'île que l'on peut vraiment l'apprécier, pour ses paysages, ses maisons disséminées un peu partout, sans véritable regroupement, ses rivages. L'idéal étant je pense de se promener en voiture à travers les petites routes.

Voici quelques photos de l'Église de Castro, intérieur bois uniquement...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Du travail pour les charpentiers qui veulent voyager...

Nous avons rencontré à l'auberge Bénédicte, une française faisant elle aussi un tour du monde, sur la fin d'ailleurs, de son tour du monde bien sur...Nous avions prévu avec Sebastian de visiter le parc de Chiloé le lendemain a l'ouest de l'île. Et de partir le lendemain depuis le sud, en prenant le ferry a Quellon pour rejoindre le continent. Mais d'après les infos des locaux, il vaut mieux réserver en avance, les ferrys étant peu nombreux...Bénédicte ayant décidé de partir le lendemain a Quellon pour réserver son billet et d'y passer la nuit, nous lui donnons de quoi nous prendre aussi nos billets et prévoyons de nous retrouver le surlendemain matin à Quellon, le départ étant à midi. Et nous voila partis pour visiter le parc avec un couple d'allemands en train de faire le tour du Chili pour quelques mois.

Dans le parc on peut faire plusieurs circuits mais pour la plupart il faut y passer la nuit. On l'apprend en arrivant donc on ne fera que le petit circuit, une sorte de chemin éducatif sur les espèces présentes et la transformation du paysage au fils du temps et de l'intervention de l'homme. Et ensuite la plage, mais sûrement pas pour se baigner...

Nous avons attendu le bus retour pendant plus d'une heure après l'horaire prévu, panne de batterie...Et le lendemain matin départ vers Quellon pour prendre le ferry, nous retrouvons Bénédicte qui n'a pas pu prendre nos billets car il fallait les passeports...Mais il en reste assez, yes, nous pouvons partir, Quellon ne donne pas spécialement envie de s'attarder, même si la vue est belle depuis la plage :

Direction Chaiten et la Carratera Austral....