Après Valparaiso, direction vers le sud et en premier lieu Pucon, petit halte sympathique sur la route de Chiloe et dans la région des lacs. Lors des dernières soirées a Valparaiso nous avons décidé avec Sebastian, un allemand faisant un tour du monde, de faire la route ensemble vers le sud. Et la encore l'équipe fut bonne...Arrives a Pucon le but était de grimper le volcan Villarica, attraction de la région.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais pour se décontracter, le premier soir nous sommes allés à des thermes d'eau chaude, tout ça est organisé par des agences donc on est parti en minibus et on s'est retrouvé en équipe, plutôt sympa.

Le vin rouge chilien est bon mais dans l'eau chaude à 30º, il tape plus vite, heureusement on était nombreux et on a partagé...D'autant plus qu'on a terminé par la piscine la plus chaude et on ne peut pas rester dedans trop longtemps, elle doit être à 35º...

Le lendemain on a un peu merdé, on a voulu faire la résa le soir, après le dernier bulletin météo. On a peu traîne et quand on a voulu réserver avec cette agence c'était full. Du coup on était certain de faire du vélo le lendemain.

Nous voila partis en vélo pour se rendre jusqu'à un lac, une petite boucle de 30kms, mais pour y aller on a choisi un chemin plus champêtre que la route goudronnée avec des cascades et des rios sympas. Du coup c'était beaucoup plus escarpé...Et que ça monte et que ça descend avec des parties bien pentues des fois. Tout comme à San Pedro, j'ai pu constater la prédilection des allemands pour le vélo. Sebastian y allait tranquille mais sans faiblir. Il m'a appris ensuite qu'il avait déjà fait des distances de 700kms a peu près en une semaine. Heu oui, mais non, pas pour moi, merci. Un peu de mal a gérer l'effort en vélo, tout a fond, du coup ça fatigue vite, sur la route du retour, tout goudron cette fois, obligé de m'arrêter pour faire des étirements, mais après c'est reparti ! Au final ça valait la peine :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après cette journée vélo, on a enfin réservé le tour pour le lendemain, prêt a grimper ce volcan mais la météo ne s'annonçait pas très clémente...Et en effet, au pied du volcan, à 7h30, il a fallu décider si on y allait ou pas. 7h de montée dans la neige, et si le temps est couvert et bien on ne voit rien, sachant que le principal intérêt c'est d'avoir une vue magnifique sur toute la région, le sommet étant a 2800m si je me souviens bien. Après le dernier coup de fil de personnes étant déjà a mi-chemin indiquant que le vent montait, la moitie du groupe à décidé de ne pas y aller, dont nous. De dépit nous sommes rentrés à l'hôtel, nous avons packé, fait le check-out et nous avons pris un bus pour partir directement a Pueto Mont, de là partent les bus vers l'île de Chiloé.