Il existe bon nombre des sites et de villes a visiter autour de Cusco. Après avoir loué une voiture pour plus de liberté de mouvement, nous sommes partis visiter les alentours donc avec l'objectif de passer une nuit en dehors de Cusco et retourner la voiture le lendemain vers 10h le matin. Jesus a rencontré aussi des amis de Pampelune qui viennent avec nous, nous partons donc a 6, avec un énorme 4x4. Le site au dessus de Cusco est immense, il servait apparemment a des cérémonies, notamment pour le solstice d'été. La encore des blocs de pierres de taille conséquente et pesant plusieurs tonnes, avec des jointures parfaites, aucun ciment ou autre. A ce jour aucune théorie satisfaisante n'a pu expliquer comment des blocs aussi énormes ont pu être déplacés ainsi. Un guide sur place nous a donne quelques explications, et heureusement. Comme il disait lui même, sans explications ce ne sont que des pierres.

Du coup les autres sites alentours, de moindres importance, ont été plus vite "expédiés"...Mais la route vers Pisac valait le coup, route de montagne redescendant sur des vallées magnifiques.

 

 

 

 

 

 

 

Il se déroule a Pisac un énorme marche le dimanche, si je me rappelle bien. Mais nous y étions en semaine. Malgré tout beaucoup de boutiques sont ouvertes, sur la place centrale, le marche pour la "comida" se passe aussi. Et beaucoup de touristes aussi, l'adresse est connue. Beaucoup de couleurs, de personnes en habit traditionnel, et une terrasse sur la place qui nous a paru tout a fait a notre goût avec Jesus, avec des petites binouses qui s'accordaient bien a l'endroit, avec un four dans la cour d'à cote ou cuisaient des empenadas qui nous ont fait faire quelques aller-retours. Nous avons tous magé un peu plus tard a cet endroit mais personnes n'a´voulu mager de "cuy". C'est juste un cochon d'inde grillé, uen specialite du Perou, mais non, surtout que les petites betes vivantes etaient juste a cote du four, dans une sorte d'enclos, tout mignons, a te regarder avec ses grans yeux quaund on s'approchait. Du coup ca ne disait plus rien.

De la nous avons continué la route, avec encore de superbes paysages et des salines en pleine montagne.

 

Nous avons fini par arriver a Ollayatambo, et nous dire que nous étions finalement sur la route du machupicchu et qu'il serait judicieux de partir d'ci le lendemain au lieu de revenir a Cusco. Jesus ne voulant pas y aller pour s'y rendre plus tard avec sa novia, il fut l'heureux et unique gagant du jeu " Qui veut ramener la voiture a Cusco demain matin ???". Un grand merci à lui...Nous verrons demain comment faire pour se rendre a Machupicchu, sachant qu'il n'existe pas de route directe à partir de cette ville, uniquement le train...