La rose s’ouvre et se fane
Comme la vie d’une femme
Elle emporte par son déclin
Ses joies, ses peines, ses chagrins.

Elle commence jeune et belle
Tout s’incline devant elle
L’espoir, la joie, l’amour
Pour continuer ses jours

Elle nourrit dans son cœur
Les sentiments du bonheur
Elle a besoin de soleil
Pour faire des merveilles

Ne gâchez pas son âme
Offrez-lui votre flamme
Pour maintenir en son sein
Le brasier pour les siens

Elle est le centre du foyer
Vous devez l’alimenter
De partage, de douceur
Pour garder la chaleur

Ses pétales sont si fins
Si elle a du chagrin
Elle perd ses couleurs
Et verse des pleurs

Respectez-la grandement
Cette fleur à plein temps
Elle vous donnera tout
Tant elle se dévoue

Sur la fin de ces jours
Elle s’étiole pour toujours
Son cœur se souviendra