J'ai traversé récemment la Belgique d'ouest en est.
Les panneaux indicateurs sur les autoroutes montrent bien les problèmes de langues du pays. Depuis Dunkerque, j'ai d'abord traversé les provinces flamandes. Là, presque tous les panneaux indicateurs sont uniquement en néerlandais. Cependant, depuis quelques années, les noms des villes françaises sont écrits dans les deux langues :: Duinkerke (Dunkerque) ou Rijsel (Lille). Les noms des villes françaises, mais ceux des villes de Wallonie. Bergen, Namen, Luik..., mais pas de Mons, Namur, Liège...Jusque après Bruxelles, on ne lit que Luik sur les panneaux qui indiquent la direction de Liège.
Soudain, nous voilà dans le Brabant wallon. Sur les panneaux, on lit désormais Liège et on ne voit plus Luik. L'autoroute repasse pour deux kilomètres en Brabant flamand : un nouveau panneau avec uniquement Luik.
Après Liège, je traverse les cantons germanophones du côté de Saint-Vith. Là, les panneaux indicateurs sont bilingues français-allemand, mais on a barbouillé les noms français pour que n'apparaissent plus que les noms allemands.

En Allemagne, sur la route de retour, les panneaux indiquent Lüttich (Liège). De même, en France, on indique les noms des villes flamandes dans les deux langues, parfois même avec le nom néerlandais en premier : Ypres (Ieper), Courtrai (Kortrijk)...