Il est vrai que rien que d'en parler....ça me gratte partout, ça me démange et même pire encore... !

Quelle idée pour un sujet tranquille : les puces, je finis par en voir partout et je vous assure qu'il y a des jours comme cela où l'on ferait vraiment mieux de rester bien au chaud sous la couette.

D'ailleurs même Nestor n'a même pas daigner se lever. Tout à fait entre nous , il a réellement bien fait, car avec l'orage qui commence à sérieusement menacer sur la région, qu'aurait-il bien pu rajouter ?

Mais cela n'est pas tout, revenons à cette histoire de puces, la question qui se pose est bien entendu toujours la même depuis des siècles : « Comment s'en débarrasser à jamais ? »

Et là dans ce cas précis qui nous intéresse, le mot jamais n'a vraiment plus aucun sens. Ce qui m'étonnera toujours d'ailleurs, c'est que de si petites bestioles puissent créer autant de désagréments …

Et puis on discute, on discute et je vous assure que çà continue à me gratter partout...Incroyable comment notre cerveau peut réagir à des attaques inexistantes...

Vas-y tu peux écrire et encore écrire des pages dans ce calme, mais profites-en pour me gratter la puce que j'ai dans le dos... !

Humm... ! C'est bon... ! J'adore... !
Et la semaine prochaine on attaque les mouches...
Et pourquoi pas les tiques...

Atelier d'écriture de Plazac du 1er juillet de l'An 14

Quelle élegance. Déjà plus d'un an...Mais toujours bien là...les puces , les araignées et les souris...!!!