10 septembre...Journée de grève , non suivie à la Marjo...

Et pourtant très sérieusement , j'ai rêvé la nuit dernière d'un fait un peu extraordinaire: "Si j'avais une poule ! "


J'en ai eu quand même à plusieurs reprises étant plus jeune, et celle qui me passionna le plus, fut sans nul doute la célèbre poule de Houdan. Elle était si fière de ses élégantes tenues digne des plus belles soirées de la haute société,toute vêtue de plumes blanches jusqu'au bas de ses pattes. Il fallait voir avec quelle élégance , elle se déplaçait au milieu de ses congénères.


Cela n'empêcha pas que très vite je fus lassé et m'acoquinai d'une poule de Marans, beaucoup plus proche par ses habitudes de vie de notre climat aquitain, et de plus une des meilleures pondeuses qu'il soit, ayant un attachement maternel très prononcé pour éduquer ses enfants.


D'ailleurs , elle me fit rapidement une couvée exceptionnelle aux dires de tous mes amis, et donna naissance à une très nombreuse descendance, 4 jolis coqs prêt à assumer toutes les tâches du poulailler, et plus d'une dizaine de poulettes qui, l'année suivante fit l'admiration de tous mes voisins, vu le nombre d’œufs qu'elles pondirent au printemps.


Alors si j'avais un conseil à vous donner, n'hésitez plus, adoptez une jeune poulette et vous verrez comment votre vie sera mieux vécue.

Le coq


fait à la Marjo de Plazac dans le cadre de l'Atelier du 10 septembre 2013