Et au masculin siouplé.

Parce que Moe a eu l'idée de nous faire striper nos races, voici la scène finale du fantastico-splendido-merveilleux film anglais "The Full Monty" sorti en 1997 qu'il faut voir à tout prix (pas comme Mary, à mon avis).

 

Le pitch : Autrefois prospère cité industrielle, Sheffield a été ruinée par la crise. Séparé de sa femme et au chômage, Gaz vit d'expédients pour ne pas perdre l'affection de son fils, Nathan. Le succès auprès du public féminin de la venue des Chippendales lui donne l'idée d'un spectacle analogue qui montrerait tout. Avec son ami Dave, lui aussi chômeur, il convainc Gerald, un ancien contremaître et bon danseur, d'organiser les répétitions dans une usine désaffectée...

Source : cinemovies.fr

 

Ils s'entrainent d'abord dans la file d'attente, parce qu'ils sont habités, et ...

 

 

hop ! Les voilà "déshabités" (entendez par là "sans habits")

Sur une musique disco de Donna Summer : Hot stuff.

Puis une "cover" justement, de "You can live your hat on" par Tom Jones