Pour F.

Petite goutte d'ambre

Qui persiste sous la branche et mue

Se veut sorcière et sous l'aile plonge

Ramassant par brassées le pollen des songes

Pas pressés sous les draps

Tout ce peuple étrange

Dont je ne connais ni la voix ni les sens