Hier j'ai lu un article sympa dans le blog de l'un d'entre vous, un texte concernant l'instant. Ce matin, je le cherche et ne le trouve pas. Je voulais vraiment,vraiment le relire. Alors je me ballade dans les blogs de chacun et me re-ballade dans les amis virtuels des uns et des autres. Du coup, je découvre des trucs sympa, lis des textes chouettes qui me touchent ou me déplaisent. Bref, me voilà dans d'autres univers, d'autres styles et d'autres façons de voir les choses.

C'est vrai que nous, (nous qui nous lisons mutuellement) ne nous prenons pas trop au serieu, mon fils dit :"on se la joue pas". Grave...rajouterait sa copine. Il ya aussi des gens qui font des photos qui me filent la chair de poule tant elles sont belles, des gens qui a travers l'image montre ce que leurs yeux voient et possséde à mons sens un véritable talent. Il y a aussi des personnes qui décrivent leurs cadres de vies, qui se découvrent avec humour ou pudeur.Et pourtant tous ces gens ne se la jouent pas...Ils montrent ce qu'ils veulent nous montrer dans un contexte qui frôlent la perfection pour certains.

A force de m'aventurer de blog en blog et de photo en photo, je me suis un peu paumée. C'était un peu comme quand vous êtes dans un centre ville historique trop beau et qu'en vous perdant vous découvrez les bas-fonds bien clauques avec les poubelles, et tout et tout...J'ai été étonné tout en respectant l'avis de chacun, de découvrir combien certains se la jouent vraiment grave (ce mot me plait vraiment, grave) avec des photos qu'ils qualifient eux-mêmes d'esthètiques.

J'ai découvert Ipernity par une amie photographe parceque la photo et mon apppareil photo, ça a été ma vie et mon univers longtemps. Et puis j'ai du changer de vie, de rythme de vie, et oublier mon appareil. J'ai perdu ma façon de voir le monde, j'ai surtout perdu ma façon de montrer le monde comme je le voyais. Je ne fais plus de photo car j'ai perdu l'envie. Je le sors quand je suis obilgée parceque les gens m'ont toujours connu avec lui dans mon sac. Parceque j'ai toujours achété mes sacs à main en fonction de mon appareil photo. J'ai laissé ailleurs mon envie de montrer ou je ne sais plus comment on fait, ou finalement j'ai jamais su parceque mon inspiration n'est plus.

Il n'y a pas d'esthètique, de beauté dans une photo qui finalement ne refléte rien d'autres que des techniques appliquées. Et puis ça veut dire quoi Esthètique ? On peut ressortir toutes les théories qu'on veut mais moi devant une photo ou un texte, je veux frisonner ou rire.