Quand on parle de l'administration, je ne vais pas cracher sur celle qui me nourrit mais bon quand même.

Cela fait des années que je saute tel Zébulon autour de ma terrible chef : " je veux faire, je veux faire, je veux faire...". Et cela fait quelques années que tel un chef d'armée, elle va droit devant en m'abrutisant d'un : "oui mais etant donné que 452 au carré nous donne la racine d'une brune et que le coefficient de la marée de 1856 était perpendiculaire au lapsus revelateur du lapin de Paques.....euh c'est non".

Bref j'avais fini par me dire : fonctionnaire tu es, fonctionnaire tu restes. Prisonniere d'une lourdeur administrative qui me casse les reins, anéantit mon esprit (d'ou mon inscription sur Ipernity ; réagir). J'avais commençé à executer sans plus réfléchir, à appliquer un réglement sans en comprendre le fondement et le fonctionnement, d'ailleurs. Je devenais soldat d'une administration.

Et voila aujourd'hui sans raison, j'ai ce que je veux.  Et quand je me penche sur le bureau de Général Chef pour lui dire bien fort et distinctement : "T'es SURE !!!!". Elle soupire en attente du Zébulon sauteur et me laisse sa place.  Et du coup, je suis là et je ne sais pas comment réagir.

C'est plutot simple tellement c'est compliquer, nos rôles se résument à je suis un C, tu es un B et il y a des A. ALors les A ce sont les GGGRands chefs, les B sont les petits chefs et les C doivent exécuter.  La régle du jeu est que les C exécutent et ne réfléchissent pas donc on ne peut pas les mettre ensemble puisqu'il faut quelqu'un pour commander : un A ou un B.

Vous suivez ? C : les soldats     B: les caporals, lieutenant   A: Président

Donc moi avant j'étais B (euh non electron libre..;) et pour ne plus etre contractuel B, j'ai accepté d'etre titularisé en C. Sauf que selon l'administration, du coup j'ai perdu ma capacité de raisonnement, mes acquis de dix ans. Donc depuis cinq ans, je demande à pouvoir être avec un autre soldat puisque je peux le diriger et pire parceque nous les soldats, on sait se dirigier tout seul. Et on me dit :

"Non".

J'ai arrete de compter le nombre de mes arguments pour faire comprendre que JE POUVAIS LE FAIRE puisque je le faisais avant. Et bien, non comme je ne correspond pas au formulaite aX2 numéro 75 c'est que je ne peux pas le faire mais j'ai été recruté car je savais le faire. Et aujourd'hui, nous ouvrons une (1,2,3,4) cinquième structure, on manque de gens, on veut appliquer une politique culturelle de monsieur truc muche, et surtout les B et les C ont peur des gens, du peuple que les C ont l'habitude de cotoyer puisque ce sont les soldats et qu'ils font du "terrain". Donc aujourd'hui, on me dit oui pour deux soldats sur le terrain avec en rajout : "tu te débrouilles".

Aprés on se demande pourquoi ya tellement de fou chez les fonctionnaires. Je respecte l'idée de fonctionnaire même je suis assez contente de cette idée, être au service des gens, être le lien humain entre l'administration et un public. De plus, je travaille en bibliothèque : je catalogue, je fais du prêt, je renseigne, j'accueille mais je ne suis pas bibliothècaire puisque je ne posséde pas de diplome universitaire...Un truc de fou. Donc j'ai demandé à pouvoir passer un diplome universitaire.

Mais je ne peux pas car je dois être en service public et en plus avoir un diplome universitaire ne correspond pas au statut de mon poste. OUI Mais je veux EVOLUER, progresser. Alors là, on ne comprend même pas pourquoi je ne pose ce genre de question. On se gratte la tête, on s'interroge :"mais elle a un poste mais qu'est ce qu'elle veut ?".

 

Si quelqu'un a compris quelque chose  à ce texte  : CHAPEAU.