Je pensais à un écrit de La DUDU sur la relation de l'homme à l'informatique, et une reflexion sur le virtuel. La relation de l'homme à son ordinateur change. Nous pouvons aujour'hui plonger dans un monde que nous avons construit juste avec notre imagination, nos envies. Certains diront :"tout est faux" ; "ce n'est pas la réalité".. et si finalement c'était la réalité, celle qu'il y a à l'interieur de nous ?

La réalité quotidienne ne devient-elle pas virtuelle à force de règles et d'obligation qui ne tiennent plus debout ? Soyons honnête qui de nous produit quelques choses de concret ? Je suis assise de 14 h à 18 heures derrière un bureau, je ne parle pas, je ne bouge pas et mon seul contact est une personne qui en general me dit : "ou sont les toilettes ?" Alors je pars dans l'imaginaire, je discute avec des inconnus qui me ressemble, je m'instruis aussi en lisant tout ce que je peux. Et j'evite de penser à cette réalité qui ne me ressemble pas. c'est sur le net que je suis moi ? Cruelle réalité non ?

Certains travaillent dans des banques à brasser virtuellement de l'argent, d'autres créent des besoins dont nous n'avons pas l'utilité mais qui nous paraitront rapidement indispensable, certaines passent des codes barres sur des lecteurs harassés par des gens qui ne les regardent meme pas. Mais qui a la fin de la journée se dit : "c'est beau ce que j'ai fait aujourd'hui?".

 

Je n'existe pas, je suis un élément dans un contexte, je participe au fonctionnement d'un lieu. j'en joue bien sur et j'en souffre aussi. j'ai peur de me perdre. ALors finalement le monde que nous construisons dans l'irréel ne nous permet-il pas d'accepter le quotidien ? De se rapeller ce que nous voulions être. Les années passent et la fatigue des obligations nous éloignent de nos envies, le net ne nous rapproche-t-il pas de nos désirs ?