Bien sur, je fréquente différent forum dont un qui me permet de prendre la température des publics de mon lieu de travail ; outil qui me permet d'écouter les besoins, les envies et d'essayer d'adapter une programmation. Evidemment de fil en aiguille, au lieu de me contenter de lire, je me fais mon pseudo et je commence à ouvrir ma grande gueule.

Et je deviens addict de ce forum. Et puis de vie speed en "vraiment pas le temps", me voili entre deux trucs matériellement urgent à rencontrer Marie, à revoir Marie, à apprécier Marie. Et s'en m'en apercevoir la virtuelle Marie devient une personne chaleureuse que j'apprécie et qui s'en le savoir me ramène à la surface.

Et puis un matin, sur ce forum, Marie nous crée un nouveau sujet :"je me marie le lundi 27, je cherche des témoins". J'hésite pas, je frappe sur mon clavier "Moi" comme deux autres inconnues. N'oublions pas que nous sommes dans un contexte de personnes vivant ou travaillant à un endroit identique.

Et puis Vendredi, virtuel msn, Marie demande à ce qu'on se voit tous le soir. Et nous voila donc au resto avec des gens que personne ne connait, qui ne se sont jamais vu, et les conjoints qui se demandent si leurs femmes ne sont pas felées. mais la soirée prend et si bien, que c'est le patron du restaurant qui nous demande de partir.

Le virtuel pour la réalité. Nous en parlons longuement depuis : dans cette société du chacun pour soi, Internet deviendrait un outil pour se retrouver humain ?