Étape 12: Valentia - Kenmer River

Départ 10H15. Cette nuit je suis sorti répondre à un appel pressant de la nature et une fois mon travail terminé je me suis demandé d’ou venait le vent. Une fois relevé, je commence à réfléchir aux impacts pour la journées qui vient et boum, je me tape la lèvre inférieure sur une barre métallique. Je crains le pire, une dent cassée. Je saigne et j’ai mal. Pourtant rien n’est cassé. Je réveille tout le monde sauf Julien. Une fois dans mon sac de couchage, je mets un certain temps pour m’endormir à cause de la douleur. Je ne saigne pratiquement plus et dodo.

9H00, j’entends parler dans le carré, je dois me lever. Petit déjeuner classique et en route. Moteur, on largue tout et en route pour la sortie de Dingle River.

Le vent Nord Ouest nous incite à faire une heure de moteur pour charger les batteries et faire du froid.

Une fois sortis de Dingle River, on met les voiles et c’est parti pour une allure grand largue, à 7 nœuds de moyenne. Marc commence à avoir quelques problèmes avec les 2,5 à 3 mètres de houle. Il se vide au moins 6 fois dans la journée!!! Et il fini par une sieste qui le remet d’aplomb. Nous arrivons vers le mouillage que nous avons utilisé à l’aller. Ronan en tant que chef de bord décide d’affaler les voiles avant d’entrer dans la baie du mouillage dans laquelle nous sommes déjà entré à l’aller. Il y a pourtant du fond mais Ronan est Ronan (droit de réponse du skipper : règle 1, le skipper a toujours raison). On descend donc les voiles et continuons au moteur. Il utilise uniquement le « pilote côtier » (droit de réponse du skipper : Il n’y a rien dans le reeds sur ce mouillage) pour avoir les informations concernant les mouillages, hauteur d’eau etc… Il décide d’aller vers la gauche, alors que nous étions allés vers la droite. Bon choix, c’est magnifique et notre pizzaiolo quand il verra les photos … sera certainement un peu énervé. Des rhododendrons partout ou presque et en plus des coffres gratuits pour la nuit avec 9 mètres d’eau sous la quille!!! Et oui Alain, il faut être curieux et aimer l’aventure pour tout voir. En fait nous sommes à 800 mètres du mouillage de l’aller et je ne vois rien ou presque de ce que je pouvais voir à l’aller. C’est comme deux mouillages différents. Équipage aller regardez donc les photos du coin!!!!

9H15, JFG ( BHV pour les intimes) arrive enfin. Il a pu se dégager des problèmes de son boulot et cela lui a permis de voir la région en bus. Il parait que c’est formidable… passage sous des rhododendrons , ruisseaux partout… le pied pour celui qui a loupé deux journées du retour.

JeF nous prépare un Irish Stew d’anthologie, met local. Une sorte de pot au feu à l’Irlandaise.

La nuit se pointe.

Good Night every one.

Les photos: http://www.ipernity.com/doc/cap-au-large/album/69826

La vidéo : www.ipernity.com/doc/cap-au-large/2308114