étape 10: Kenmer River - Dingle
8H00 debout tout le monde. Le ciel est gris! Je suis déçu, la dernière étape pourrait se passer sous le soleil non?
Petit déjeuner, on lève l'ancre et le capitaine décide de passer au plus court! Nous constatons après 30 minutes que c'est bien Anne qui a raison ( sa femme affirme que les raccourcis d'Alain rallongent!). Une fois dans des eaux profondes, dans la baie de Kenmare river, Alain sort sa mitraillette et il nous fait le plein de maquereaux pour l'apéro de demain soir, quand l'équipage numéro deux arrivera à Dingle.
Le soleil est avec nous, une odeur étrange monte de carré... vraiment bizarre, imaginez vous dans une pâtisserie, sur un bateau, entre deux lignées de montagnes... Et oui, c'est notre pizzaiolo qui remet cela, une tare aux pommes est prévue pour le dessert!!!!
Nous arrivons en bout de la baie.
Le chef ayant fait le plein de maquereaux, nous levons les voiles pour prendre une allure confortable afin de prendre l'apéro et déjeuner dans de bonnes conditions. Le soleil est toujours là, les falaises et les montagnes défilent agréablement. Le paradis pour la dernière étape! Nous entrons enfin dans la baie de Dingle, ce doit être notre dernier empannage.... mais derrière nous une barre noire se dessine.
Nous avançons tout de même à 6 nœuds et Dingle n'est plus qu’à moins de 3 heures de route. Je suis à la barre mais à chaque fois que je me retourne cette barre noire se fait de plus en plus oppressante... "Allez vous vêtir" ai-je demandé sur un ton sec car pour moi les minutes qui arrivent vont être mouvementées. Le vent monte régulièrement, la pluie commence à tomber... un peu comme durant la première étape, mais moins soutenue. Le capitaine met le moteur en route, me demande de ma mettre face au vent... 25 nœuds de vents maintenant... Nous prenons un ris et raccourcissons le génois... le vent a légèrement tourné, plus question de faire une directe sur Dingle. Joël prends la barre et franchit notre record de vitesse, 9,6 nœuds!! A battre par l'équipage du retour. Moins d'une heure et demie plus tard nous sommes dans la marina. Un homme très typé Irlandais en short nous renseigne sur les us et coutumes de la marina... Très sympa, faisant attention à parler dans un anglais facile à comprendre pour des gaulois. La soirée commence par une quête de produits de première nécessité ( eau pétillante pour Jeannot et Paddy pour les autres ). Il y a de nombreux B&B dont nous avons besoin pour demain soir car les deux équipages seront ensemble pour le passage du navire d'un skipper à l'autre et un repas dans un restaurant qui reste à déterminer.
Une petite averse tombe sur la marina et une fois terminée, un superbe arc en ciel apparaît.. superbe.
L'apéro et le dîner terminés, nous allons ..... nous doucher et nous coucher... et oui pas de pub pour le moment, incroyable mais vrai.

Les photos: www.ipernity.com/doc/cap-au-large/album/69069