On a beau vouloir être au four et au moulin, ce n'est pas toujours possible. Par conséquent, il faut faire des choix.

Sur Facebook, je gérais le groupe de mon association de défense de la lecture, de la littérature, de l'écriture et de la langue "française". Etant donné qu'il s'agit d'une association de loi 1901 et qu'aucun membre du bureau ne pouvait prendre la relève, je n'ai eu d'autre option que de dissoudre le groupe.

Toutefois, une de mes amies, ex-membre du groupe, vous propose une initiative similaire : www.facebook.com/groups/376994165738033/.

Dissolution aussi du groupe "zèbres instruits en famille" car il vivait peu et que je ne voulais pas imposer une gestion cahotique à un éventuel repreneur.

Concernant le groupe "Harmonie et équilibre de l'adulte à haut potentiel intellectuel", j'ai eu beaucoup de mal à quitter les membres et mon poste de créatrice et administratrice. C'est un groupe riche en échange et il me manque déjà. Mais j'en ai confié la gestion à deux amies de confiance donc il continuera de vivre.

N'ayant pas encore trouvé de solution pour sauvegarder la page facebook liée à ce blog (vos astuces sont les bienvenues), pour le moment, elle reste ouverte.

Voilà donc pour mon sevrage facebookien et les conséquences qu'il peut avoir pour les usagers des pages et des groupes précédemment cités.