Et toujours sans tél., sans internet ! Une histoire compliquée dont je vous fais grâce aujourd'hui. Les plus gros cartons sont déballés, les vêtements rangés (enfin, ceux que j'ai fini par garder après beaucoup -trop- de réflexion). J'attends encore la livraison d'un meuble pour y caser la vaisselle, vous savez, celle qu'on sort pour les grandes occasions qui ne se présentent presque plus ! Et, le plus, le plus pénible : les petits cartons de petites bricoles qu'on accumule sans problème (sait jamais, ça peut servir)  dans une grande maison, mais qui deviennent un véritable casse tête dans un appartement. Mais ça avance, à grand peine et au ralenti !  De toutes façons, mon boss ne m'a accordé que 2 jours, alors.... Je profite là, au bureau, de quelques minutes pour remercier les courageux qui sont passés par ces pages, avec leurs témoignages de sympathie, de soutien, et même pour rien.

Ben, non, Jeff, t'es pas tout seul ...