Il fut un ailleurs

où le brouillard empêchait de voir

la fleur de l'essentiel

Un vent, un matin d'été

a chassé les dernières bourrasques amères

A la fontaine de nos échanges

une année s'est colorée

Et depuis lors

Chaque matin

une porte s'ouvre

immense

sur l'océan du temps.....