Regardons un peu quelques "super-héros" :

Superman, magnifique surhomme, la puissance absolue... Le slip au dessus du pantalon.

Spiderman, capable de grimper partout, de tisser des toiles à tout va... Le slip au dessus du pantalon.

Le constat s'applique aussi chez les super-vilains :

Magnéto, maitrise du magnétisme, et que je vole, et que je te balance des éclairs dans tous les sens... Et que j'ai un superbe slip, en acier, excusez du peu, au dessus du pantalon.

La liste est ainsi très longue.

D'où ma vraie question : cet élément étrange, comble du ridicule, avouons le, aurait il un lien avec leurs pouvoirs? Comme disait Spiderman dans le film : "Un grand pouvoir implique un grand ridicule"...

Après une réflexion intense, j'ai fini par comprendre LA vérité. Le slip au dessus du pantalon donne le pouvoir, pour tous, gentils comme méchants. Ce qui implique la seule règle éternelle de ce combat, non moins éternel : On ne touche pas au slip de l'ennemi. Jamais.

Le seul qui ne dépend pas de cette règle est le monument de finesse, trop bourrin pour la comprendre, la chose verte : Hulk. Chez lui, le problème est tout autre : On constate que tous ses vétements se déchirent, à cause de la croissance exponentielle du contenu des dits vétements. Toutefois, son slip ne se déchire pas, pourtant, le contenu du slip doit lui aussi augmenter. J'en arrive donc à la conclusion que le volume du contenu du slip de Bruce Banner est.... réduit, dirons nous, pour être polis. Je plains Madame Banner...

Nounours, qui n'a rien prit.