Reveil matinal dans notre petite chambre. Je sors demander a quelle heure sera servi le breakfast. Nous avons encore un peu de temps et puis on gagne la salle a manger tres cosy, nos voisins de table sont un couple de jeunes sud-coreens adorables. Elles toujours souriante, prete a rire a la moindre occasion. Tous les deux sont tres ouvert a la communication ce qui n'est pas toujours le cas des touristes asiatiques comme les japonnais qui ont souvent tendance a rester entre eux. On echange nos impressions sur notre premiere soiree dans l'ile. Eux non plus ne sont pas alle jusqu'au port, ce qui ne les a pas empeche de passer une bonne soiree tout comme nous.

La patronne de la chambre d'hotes est une femme d'une soixantaine d'annees tres actives et aux petits soins pour que nous ne manquions de rien. Le petit dejeuner anglais est excellent. Leon demande des oeufs frits, por moi ca sera brouilles avec des toasts, des champignons, des tomates. Il a un solide appetit ce petit.

Ayant fini son petit dej, Colin, le guide donne rendez-vous a 9h30 et quitte la salle a manger. On termine nous aussi et on va se preparer dans notre chambre. Tout a coup on frappe a la porte, j'ouvre, c'est Colin, il a l'air ennerve et me demande si l'on vient, les gens attendent ! J'avais mal compris l'heure de depart. Puree! il est vraimment pas sympa, il pourrait quand meme se mettre a notre place, on est en vacances et l'anglais n'est pas ma langue maternel. On se depeche, Leon oublie son impermeable, il pleut bref, la journee qui avait pas trop mal commencee s'assombrit une fois de plus a cause de ce guide.

J'apprendrai plus tard qu'il fait de la figuration quand ca se presente. Bref! c'est une acteur rate reconverti dans le tourisme qui s'eclate lorsqu'il a une cour bien docile autour de lui qui l'ecoute religieusement pendant qu'il fait son one man show au micro derriere son volant.

On roule un petit moment, je m'excuse pour mon retard aupres des autres participants qui sont tous et toutes tres sympa et me font leurs plus beau sourire pour me signifier qu'il n'y a aucun probleme. Comme je supporte mal les reflections je fais de mon mieux pour les eviter et la je trouve qu'il y va un peu fort le Colin! Surtout qu'il ne m'adresse pas la parole en dehors de ces occasions. Il ne peut pas me blairer et il ne cherche meme pas a faire un effort pour le cacher.

On arrive finalement sur un parking et en route pour une sacre marche. Un autre organisme aurait prevenu qu'il s'agissait la d'un trekking de montagne demandant un minimum d'equipement c'est a dire des chaussures adatees a une marche en moyenne montagne. La, que d'alle, quelques mots d'explications sur ce qui nous attends. Je signale a Colin que mon fils n'a pas d'impermeable et que s'il a froid nous allons redescendre vers le bus. Il me repond qu'il le trouvera ferme! Vraimment sympa, tout pour etre agreable...

On commence a grimper, au debut c'est un sous-bois en pente douce


Leon prends ca pour une course et me met un vent, moi qui traine la patte avec toujours une douleur dans le pied droit


ca commence a grimper de plus en plus, l'obelisque tout en haut est le sommet a atteindre:

le voila, nous y sommes presque

Puis c'est la redescente. Leon est parti devant, je suis un peu fache qu'il ne m'ai pas attendu, il a pris des risques en passant par des endroits ou il aurait pu glisser et se faire mal, rien de grave.


Bodach am Storr, le vieil homme de Storr, c'est ainsi que l'on nomme cet espece d'obelisque, tout au sommet que nous venons de gravir, Leon en tete et un peu fier de son exploit:


Heureusement des charmantes mamies ecossaises d'origines habitante de Yosemite Park, vers San Francisco ont prete un parapluie a Leon sinon on etait vraimment mal sans impermeable avec ce temps pourri



Les plages sont belles, les falaises impressionantes

On la voit au loin, une superbe cascade

et une autre, plus proche celle-ci

finalement la pluie s'arrete et c'est tant mieux car c'est dimanche et tout est ferme sur l'ile ou presque. notre guide nous emmene dans une petit commerce en bord de route

et ca repart, il fait beau maintenant et on part vers une tres belle plage que surplombe les ruines d'un chateau ancien

on visite un cimetiere avec ici la tombe d'un templier de l'ordre secret des gardiens du graal. ordre qui perdure jusqu'a aujourd'hui dans le plus grand secret

On remonte dans le car pour visiter un autre chateau. Pour etre plus exact, je ne visiterai pas le chateau mais avec Leon on ira faire un tour en barque sur le plan d'eau qui borde les jardins somptueux du chateaux. Sur ce plan d'eau des phoques sommeillent comme des gros chiens tranquilles.


Le Chateau de Dunvegan

Apres le chateau on est alle visite un Broch, une sorte d'abri de pierre en forme de tonneau pour mettre a l'abri une famille entiere d'une attaque. Ce n'etait pas fait pour tenir un siege.


apres ca on est rentre creve au Bed & Breakfast et on est retourne au meme pub que la veille, franchement trop creve pour aller plus loin...