On monte sur la barge et en route pour le cap où nous allons plonger. Il fait presque nuit, on est bien. on mouille et comme je suis le seul qui n'a jamais plonge de nuit, on me donne les consignes particulières à ce type de plongée et puis on y va.

C'est magique, nous sommes tous équipes s'une lampe torche et on descend. En bas, après quelques mètres, on s'engage dans une faille. Les torches eclairent les parois, les trous. Des poissons dorment sur le sable, dans les trous nous voyons aussi beaucoup de petites langoustes qui dorment la journée et ne sortent pas car elles n'aiment pas la lumière.

Il fait un peu froid, je surveille ma consommation de gaz, je ne voudrais pas tomber en panne en pleine nuit, on ne cherche pas les ennuis. Lorsque j’arrive a 80 bars, je vais tirer la palme du chef de palanquee pour le lui indiquer et il fait demi-tour.

On reprend la faille dans l’autre sens, ca devient de plus en plus impressionant on a juste la place pour passer a gauche et a droite, au dessus ca a presque l’air de se refermer et je dois me faire violence pour combattre un debut de stress, on continue a remonter a la lueur des torches et puis finalement on sort de la faille, je me sens rassure.

Apres quelques metres on se rassemble a 7 metres environ et le chef de palanquee nous fait signe d’eteindre nos torches. C’est vraimment magique, il n’y a plus qu’une lampe a eclat sous la coque du bateau qui illumine de facon discontinue tous les planctons et autres micro-matieres en suspension, c’est tres chouettes.

Puis c’est le moment de remonter doucement au bateau ou le patron nous attend avec du punch, trop bienvenue car il faisait un peu froid au fond… L’alcool nous detends et on se met a faire la causette, on est bien. Le punch termine on rentre au port et puis au club ou c’est l’heure de prevoir le planning du lendemain.

Je dois encore faire quelques plongees, environ 2, pour valider mon niveau 2 que je prepare depuis 2-3 semaines.

J’aimerai vraimment l’obtenir ce week-end. Grace a lui je pourrai etre lache avec un binome en autonomie a 20m max ou avec un moniteur la porte des 40 m s’ouvrira a moi. Je suis pour l’instant limite a 25m ce qui me barre la route de beaucoup de belles plongees en mediterannee. Quand j’aurai le niveau 2 je pourrai me la couler douce pendant un moment et me faire de chouette plongee dans la zone des 20-40 metres.

Et puis quand ca ne sera pas assez il me faudra preparer le niveau 3 pour descendre jusqu'à 60m, le maximum a l’air. Pour descendre plus bas que 60 metres il faut recourir a des savants melanges de gaz comme le Trimix :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Trimix Ce n’est pas pour demain mais vu l’attirance qu’exercent sur moi les grandes profondeurs je pense qu’un jour j’y viendrai si je continue la plongee.