Voila, apres Kuala Lumpur Airport et son modernisme je suis a Roissy, c'est le moyen-age a cote...

Il fait froid et gris en arrivant, une forme de triste nostalgie de ce que je viens de quitter me gagne.

bienvenue en France

j 'attends mes bagages avec les collegues, on se dit au revoir en se promettant de s'echanger nos plus belle photos

 

pour aller prendre le Charle-de-Gaulle-VAL il faut lacher un Kart pour monter un escalator et aller prendre ce foutu metro... alors la tu as 3 ou 4 fonctionnaires qui te regardent te depatouiller avec tes valises et ton mome. Meme si toutes mes grosses valoches sont montees sur des roulettes, je n' avais pas assez de bras. Alors une fonctionnaire, devant mon desarroi me lance, " ben oui mais si on fait pas ca les gens les laissent n'importe ou !" et les voila qui reprennent leurs conversation la ou il l'avaient laisses... Qu'on ne me disent pas qu'il n' y a pas trop de fonctionnaires en France !!! Bref... heureusement que des braves gens m ont aides... Et la fonctionnaire a meme rale que j'avais laisse mon charriot au millieu...

Comment font les handicapes pour passer toutes ces barrieres a charriots ? Ce n'est certainement pas la preoccupation des sangsues qui profitent d'un systeme en decomposition. Ironie du sort, ce sont les personnes qui en profitent le plus qui l'entrainent a sa perte programmee.

 

je suis a dix milles lieues (sous les mer) de tout ca et m'en bats les couilles copieusement. Je pense deja a mon prochain voyage dans un pays chaud peuple de gens adorables et baigne par une mer aussi chaude et accueillante que tout le reste... et le reste je m'en fous, mais je m'en fous...

L'annee prochaine, l'Ile Maurice est une destination a 99% sure, pour le reste, on verra.

Leon veut retourner a Phuket, je n'ai rien contre. La Thailande est un paradis pour les enfants. Peu de peuples sur terres aiment autant les enfants que les Thais. Je repartirai bien pour une 10aine de jours voir 15. J'ai une bonne connection pour des plongees garantie sublime et de quoi nous loger a moindre frais, a moins qu'on reparte au Club, a voir.. Leon a adore le Club, les journees ou j'etais en mer il faisait du tennis, du Trapeze avec un vrai filet de cirque et autres activites geniales....