je crie dans la nuit
je dechire l'ennui
je pleure dans l'indifference
des froides presences
la chaleur du whisky
rechauffe ma vie
illumine mon esprit
scintillent les etincelles
mille voix de crecelles
roulent dans le vide
des presences grises
et me laissent froid
triste et sans voix