Heureux qui comme Béatrice a fait un long voyage

Et puis s'en est allé plein d'usage et raison etc etc...

Bien rentrés après avoir remonté la côte ouest des EU. Nous nous sommes éloignés de l'autoroute pour flanner sur  les petites routes du sud.  La pauvreté profonde n'a pas changé depuis plus de quarante ans que je connais ce coin du monde.  Des villages entiers formés de maisons qui ne sont guère que des grandes roulottes rouillées.  Et puis à coté, de jolies bourgades avec golf, tennis, belles villas, belles écoles....La guerre de Cécession a-t-elle eut lieu?  Nous nous sommes arrétés dans quelques grands endroits de l'histoire.  Savannah, Apomatox, Vicksburg, Peterberg, Richmond.....Cent cinquante ans plus tard, on frémit encore du bain de sang. 

Mais peu a changé. Ma belle soeur, une dame de bonne famille Yankee transplantée à Atlanta depuis très longtemps nous explique que les familles sudistes et nordistes ne se fréquentent pas. Dans les familles divisées à l'époque, comme la sienne, il n'y a pas eu de réconciliation.

Je m'aperçois aussi de la division immeuse qui se creuse de plus en plus entre les ultrariches et les pauvres. L'Amerique est mainteant une république bananniére qui a perdu son chemin.

Pour comprendre ce chemin il faut lire Ayn Rand Atlas Shrugged. Roanld Reagan avait lu ce roman a la  gomme et l'a pris au sérieux.  Il en a fait une philosophie politiquel, l'a mise en action et nous en avons le résultat.