Mal sur mal n'est pas santé.