Voici un article écrit en 2006, quand nous étions à Valenciennes. 

Harry, "notre" hérisson 

Dans notre jardin, nous avons des hérissons. Ils sortent quand il commence à faire sombre. Ils retournent la mousse, grattent la terre et le mâle "souffle" quand il veut conquérir la femelle! (suffisamment fort, d'ailleurs, pour que je l'entende du 1° étage!!) C'est assez rigolo de les observer. Ils peuvent s'apprivoiser facilement, mais comme nous n'allons pas rester ici trés longtemps, inutile de les rendre dépendants. Ces petites bêtes sont protégées depuis 1981. Nous n'avons pas le droit de les transporter. Si vous en avez dans votre jardin, voici quelques conseils.

 Voici un résumé des erreurs à éviter à tout prix:

  • Ne jamais donner du lait ou du pain à un hérisson. (risque de dysentrie et de ballonnements!!)
  • Ne jamais mettre un hérisson sur le dos quand vous le nourrissez à la seringue.

Avant de l'extraire de son lieu d'habitat vérifier que ce n'est pas une mère avec des petits ou un petit faisant partie d'une famille.

 Voici par contre ce qu'il est conseillé de faire:

          - Vous pouvez lui donner des croquettes ou des boîtes pour chat, mais surtout de l'eau.

          - La journée, protégez le hérisson des mouches ( à cause de la ponte des oeufs sur eux), en le mettant à l'ombre dans un bac, couvert d'un linge ou d'une moustiquaire. 

          - L'éloigner de tout risque potentiel (routes, trous, piscines, poisons comme anti-limace ...).

 Les hérissons hibernent l'hiver, vous pouvez donc lui construire un abri d'hibernation.  Moi, je vais en faire un avec des parpaings pour les murs, de la tôle pour le toit et un bout de gouttière pour l'entrée. A l'intérieur, j'y mettrai des feuilles mortes. Une fois en hibernation, ne pas les déranger...