Bien souvent nous accumulons, par ignorance, des erreurs qui, à plus ou moins long terme produisent leurs conséquences désastreuses que nous attribuons davantage à la malchance, aux autres, à la société à Dieu ou à diable, qu’à notre seule responsabilité. La société c’est nous et chaque personne, quelle qu’elle soit peut contribuer à améliorer le monde dans lequel elle se trouve et s’y sentir mieux, encore lui faut il en avoir la motivation, le cœur et être guidé dans cette démarche. Cela est possible grâce à certains enseignements qui nous permettent d’avoir une vision plus claire de la réalité afin de ne plus être abusé par les apparences, nous sommes amenés à accepter l’évidence plutôt que de continuer à nous laisser gouverner par le faux et l’illusoire. Le temps est révolu où nous accordions notre confiance au gourou ou au politicien de service qui vous dis « moi, je veux… ! » comme je l’ai entendu récemment sur les ondes…

Si, le temps de la confiance aveugle est révolu, celui de l’accès à la compréhension de la finalité de notre vie sur terre est nécessaire. Encore faut –il décider de nous mettre dans l’état d’esprit qui convient pour ne pas demeurer prisonnier des fausses croyances et dogmes qui nous rassurent. Il nous faut avoir le courage de nous remettre fondamentalement en question

La réalité que nous percevons est comme la feuille de papier que nous tenons dans notre main, elle présente deux faces l’une est exposée à la lumière et l’autre à l’obscurité. Sans ses deux faces, cette feuille n’existerait pas et nous ne serions pas là pour en témoigner. La première face est celle qui fait appel à nos 5 sens physiques et l’autre se manifeste de manière plus cachée et fait appel à des facultés plus intérieures. L’une appartient au monde tangible, à la matière, et la physique décrit ce domaine de la matière de l’énergie et du temps et l’autre appartient au domaine de l’extrasensorialité, à l’impalpable à l’indicible, et est probablement à l’origine de tout ce qui EST. Ce domaine s’étend bien au delà de la physique et il échappe à toute investigation matérielle. Comment se positionner face à cette réalité dont nous n’avons qu’une infime perception ?



Article réalisé par Alain Hauuy