Puisque nous polluons nos rivières, nos terres et nos mers en y rejetant nos déchets ultimes,
Puisque nous brûlons sans relâche les minéraux combustibles de la Terre sans pouvoir les renouveler,
Puisque nous exploitons ou brûlons les arbres des grandes forêts de la planète sans les replanter,
Nous, les hommes, nous contribuons massivement à la dégradation de la biosphère.

Puisque nous provoquons la plus grande extinction d’espèces vivantes contemporaines,
Nous, les hommes, nous contribuons à la disparition de la vie.

Puisque nous provoquons, par nos émanations, la modification de l’atmosphère que nous respirons, qui entraine déjà des désastres climatiques et fera monter le niveau des mers,
Nous, les hommes, nous sommes les responsables de changements catastrophiques de l’habitabilité de la Terre.

Notre espèce, l’espèce humaine, aura été l’espèce la plus intelligente de toutes les espèces, elle a simplement oublié de réfléchir aux conséquences de ses inventions et de ses comportements. Elle n’a pas compris qu’elle se comportait en parasite de sa propre espèce et en parasite de la vie.

Il manque un commandement aux saintes écritures :
La Terre tu respecteras. Comme ta mère tu l'aimeras