Dialogues naïfs sur l'origine de l'Univers
Alain-Bernard Haïoun – Janvier 2012


1 - Cas des partisans d'un Univers stationnaire :


- Quel est l'origine de l'Univers?
- l'Univers a toujours existé, il n'y a pas d'origine.


2 - Cas des partisans d'un Big Bang :


- l'Univers a pour origine le Big Bang, moment où tout l'Univers était concentré en un volume extrêmement petit, où la pression et la température était extrêmement grandes et où il a commencé à se dilater et à se refroidir.
- Mais alors qu'est-ce qu'il y avait avant le BB? :
- Euh, rien car le temps n'existait pas non plus.
- Mais alors le monde s'est créé à partir de rien? Ceci est contraire au principe "rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme" attribué à Lavoisier et jamais démenti.
- Ah oui, mais il y avait quand même le vide quantique avec son énergie propre qui a pu donner naissance à l'Univers lorsque les particules créées dans le vide quantique étaient supérieures aux anti-particules alors que de coutume elles s'anihilaient totalement.
- OK donc l'Univers était constitué du vide quantique.
- Oui, vide qui n'est pas vide par conséquent.
- Je ne vous le fais pas dire. Mais alors qui a créé le vide quantique?
- Le vide quantique a toujours existé, il n'a pas d'origine.


3 - Cas des créationnistes.


- l'Univers a été créé par Dieu.
- Où est Dieu?
- Il est partout.
- OK et qui a créé Dieu?
- Dieu a toujours existé, il n'a pas d'origine.


Ici origine est pris dans le sens d'origine absolue, c'est-à-dire dans le sens d'apparition à partir de rien et non origine à partir d'un état antérieur. C'est une notion interdite avec nos paradigmes scientifiques actuels. Dans quel monde faudra-t-il se placer pour tenter de résoudre la question des origines ? Un monde de la pensée pure ? Existe-t-il ? Un monde de la conscience pure ? Existe-t-il aussi ? Nos aptitudes sont-elles à la hauteur du problème ? Peut-être pas.