Je pousse l'intégration : non contente de connaître le système de santé en tant que professionnelle, je suis allée voir ce matin de l'autre côté... Ca fait quoi quand on est patiente, ici??

Comme dans tous les hôpitaux, il faut commencer par s'y retrouver dans les batiments, les étages, les services, mais jusque là, c'est habituel. Ensuite, quand on est au bon secrétariat, il faut en plus de sa carte de sécu celle d'identité, et là, évidemment, je n'ai pas pensé à la prendre avec moi, elle est restée dans le service... Tant pis, la secrétaire a quand même l'air de pouvoir faire ce qu'elle a à faire... Ensuite, on peut aller attendre dans le couloir, et là, pas de surprise, il y a un monde fou.

Par contre, la bonne suprise, c'est que l'attente n'est pas trop longue. En fait, ils ont trouvé un bon moyen pour occuper toutes ces femmes enceintes : on est d'abord appelé (par son prénom, il faut s'y faire!) pour entrer dans une première salle : une personne pour prendre la tension, une pour peser, et une pour écrire tout ça. Merci, au revoir, retour dans le couloir.

Après 10 minutes, j'entends à nouveau "aguenesse". Autre salle, une personne pour mesurer le ventre et écouter le rythme cardiaque foetal, une autre pour noter tout ça. Merci, au revoir, et retour dans le couloir.

Dix minutes après, je réagis cette fois sans hésiter à l'appel de mon prénom "a la salsa española" (il parait d'ailleurs que c'est un prénom catalan), pour entrer dans une nouvelle salle. Encore 2 blouses blanches en face de moi, et je comprends que je suis enfin en face du médecin avec laquelle j'ai RDV, et sans doute d'une interne. Un peu difficile d'expliquer les détails en espagnol, mais j'ai l'air de me faire comprendre suffisament. Moment pas très agréable : la tête de l'interne qui me fait l'échographie... et là, je suis bien contente de comprendre ce que lui dit l'autre médecin! Tout va bien, c'est juste qu'elle n'a pas encore trop l'habitude et qu'elle a du mal à positionner la sonde !! En fouillant dans mon dossier (en fraçais, chacun son tour de faire des efforts de compréhension), elles ont l'air très étonnées que je n'ai pas fait plus de prises de sang jusque là, et que je ne prenne aucun médicament... Sinon, tout va bien!

Je ressors donc encore une fois dans le couloir, avec un tas de papiers un main. Il me faut encore comprendre que je dois utiliser le premier pour retourner au secrétariat reprendre un RDV, le deuxième pour prendre RDV au laboratoire et faire une batterie d'analyses. Et le 3ème, qui ressemble à un accusé de réception d'un colis, avec étiquette portant mon nom et un code barre, n'est en fait rien de moins qu'une ordonnance de fer !!!

 

Allez, on remet ça dans un mois, en attendant tout va bien