Sous le charme de ces instants,
à l'écoute des faits et gestes.
Livré à nous même,
et à celui qui nous aime.
Entre rêves et fantasmes,
se trouvant dans nos bras,
se prêter aux mots tendres,
une lueur d'espoir.

Et lui qui m'entend,
ou l'inconnu qui passe.
Lui qui me comprend,
ou le silence qui s'entasse.

On dit souvent que les femmes sont compliquées,
leurs voix agréables et leurs gestes raffinés.
Un esprit paisible ou une lumière douce,
l'humeur incomprise ou un peu farouche.

Comment ne pas frémir face à l'inconnu,
celui qui nous trouble,
ou qui nous a trop vu.
Témoin de nos erreurs,
ou de notre incompétence.
On est souvent faibles,
malgré les apparences.

Mais si troublé on l'avoue,
ce n'est pas si souvent.
Celui qui nous aime,
soyez vigilant.
L'amour est chose rare,
il n'y a rien à comprendre.
Notre main est juste là,
il suffit de la tendre.