Hé bé, ce n'est pas trop tôt ! Je n'ai pas perdu ma matinée à passer voir mister R.

On a enfin réussi à se comprendre, à base de sous-entendus mais au moins là tout est clair. Si il faisait l'abruti qui ne comprenait rien, c'est tout bêtement parce qu'il a peur de me faire souffrir.

Je pense que c'est la visite de son cousin H., hier soir, qui l'a décidé à la franchise. Il a commencé par m'expliquer que ça faisait 4 mois qu'il était célibataire mais que ça ne changeait pas grand chose car il était plus qu'infidèle.

De là, je lui ai demandé si il savait pourquoi on ne se fréquentait plus comme avant son cousin H. & moi & là, j'ai halluciné, il m'a dit qu'il ne connaissait pas les détails mais qu'il savait  que j'avais été la maîtresse d'H. avant le mariage de celui-ci. Je découvre donc qu'ils sont très proches car H. n'est pas du genre à le crier sur tous les toits.

Il doit y avoir maximum 4 personnes au courant !

Enfin bref, de là, j'ai saisi l'occasion pour lui demander si il était du même genre qu'H. & il m'a répondu : "pire ... bien pire !"

Mais franchement, je m'en fou ! Je n'ai pas envie de me laisser envahir par une histoire prise de tête.

OK, j'ai stoppé net ma relation avec H. quand j'ai compris qu'il devenait ultra possessif & que je commençais à m'attacher malgré son mariage approchant. mais ça reste quand même la plus jolie histoire que j'ai connu.

La fidélité c'est bien joli, mais ça ne vaut pas la franchise !