A la fin, tu cherche à comprendre,
De quoi ta vie a pu dépendre.
D'un chemin pris au hasard,
D'un train prit en retard!

Tu voulais que tout soit traçé,
T'a vite compris que les dès sont pipés!
Tu voulais garder la maitrise,
Mais seuls les dieux gardent l'emprise.

T'a eu beau aller contre le vent,
Rien n'echappe à tes tourments !
T'as fais l'aveugle, t'as fais l'autruche,
Te voila devant le seuil, comme une cruche!

Alors arrette de vouloir tout controler,
Vis ta vie sans t'arreter!
T'auras tout le temps de regretter,
Quand viendra l'heure de rendre ton tablier!

Perds pas ton temps à pleurnicher,
Y'a trop de choses à admirer,
Dis toi juste que ton destin,
C'est d'etre heureux, et point!

Tant pis pour les chagrins,
Les pleurs c'est trop malsain!
Ris, parle et continue,
Y'a que ceux qui attendent qui finissent à nu!

J'ai pas les clefs, j'ai pas les codes,
Je me fous de toutes les modes!
Je veux juste pouvoir me rappeller,
Combien ma vie je l'ai kiffée!!!