Hier, je croyais tout savoir,

Je voyais ton image dans mon miroir.


Hier, je pensais vivre d'espoir,

Que seules comptaient les victoires.


Hier, je vivais dans ton regard,

cherchant en vain, bercée d'illusoire.



Aujourd'hui, rien n'est fini,

Je regarde enfin la vie.


Je fais maintenant mes propres choix,

Et j'en assume les aléas.


Demain, je traçerais mon chemin,

Empreint de rires et le coeur serein.



Peu m 'importe la direction,

Mon âme et mon coeur seront ma raison.


J'irais chercher au fond de moi,

Mes envies, mes croyances, ma voie.
Je ferais fi des autres,

Je serais mon seul apôtre.

J'irais là où mon destin me conduira,

Et seule ma conscience me guidera.

J'aurais enfin compris,

Que rien n'est jamais écrit.