Dehors, il y a toi,

Le monde est sans foi, ni loi.

L'homme guette sa proie,

Leur cœur n'est qu'effroi.



Dehors, il y a la peur et le malheur,

L'envie, la jalousie, la folie.

Ici règne la douceur, la paix, la torpeur.

Ici, on prend le temps, d'aimer au présent.


Les jugements, si peu cléments,

Dehors, il y a le mensonge,

Les tricheurs, les bombes.

Les accusations, les tentations.



Ici il y a la sérénité, l’amitié, l’honnêteté,

La franchise et l'honneur sont les devises.

Ici les cœurs sont purs,

La main tendue vers le futur.



Ici on s'applique a rester droit, dans ce monde de guingois !

Ici on veille sur son prochain, pour lui, pour demain !

Ici on ne craint pas les jugements, on n'en ressort plus grand !

Alors vient ici changer leur monde,

Et, peut être un jour, j'irais voir cette planète moribonde !