Pour la troisième année consécutive, la Cimade met en place migrant'scène. L'objectif est d'abord de fêter les migrations. Au travers de débats, de témoignages et de rencontres artistiques, l’envie est aussi de renouer avec la dimension humaine, intime et collective, des migrations et d'interroger les désordres du monde qui les sous-tendent.



Pour l’édition 2008, le festival a choisi de donner la parole aux femmes en migrations. Loin de l’imaginaire collectif, presque la moitié des personnes migrantes sont des femmes. Elles ne migrent pas seulement pour rejoindre leur famille. Elles partent pour étudier, travailler, quitter un contexte politique ou social. Femmes et étrangères, elles sont confrontées à des difficultés particulières. Pourtant, elles relèvent de nombreux défis. Reines sans couronnes, le festival fera entendre leur voix au travers de manifestations festives et de débats. Des approches artistiques multiples donneront corps à leurs histoires. Chaque événement sera suivi de rencontres avec les équipes artistiques et des invités, pour mieux aborder la diversité des migrations féminines.



Le festival aura lieu dans une quinzaine de villes en France, du 15 au 30 novembre 2008. En Ile de France, le festival commence le samedi 15 novembre, à 18 heures, à l'Espace Jemmapes, avec une conférence animée par Dominique Rousset (France Culture) et réunissant Madjiguène Cissé, marraine du festival, Alain Touraine et Nacira Guénif-Souilamas, sociologues. La journée d'ouverture continuera avec un concert de Fatoumata Diawara. Des manifestations auront ensuite lieux à Confluences (20è), au Lavoir Moderne Parisien (18e), au CENTQUATRE (19è), au Local (11è), au Studio de l'ermitage (20è)...



Tous les renseignements sont sur le site www.migrantscene.org.