L'automne est là. Tout à coup, il est entré, a poussé la fenêtre. Le vent souffle comme un fou. Le feuillage s'est teinté de cuivre. Dans les jardins, les chaises grelottent. Les balançoires se vident. Ciel plus gris que bleu. Les jours plus courts. Les nuits plus longues. Mélancolie qui mord le coeur. La brume dans sa robe blanche. J'ai froid sous mon manteau de pluie. Où que tu sois... Dessine-moi un soleil à ma vie. Envoie-moi ton feu dans mes veines. Je vais dormir, te retrouver dans mes soupirs. Et demain.... Par un matin plus clair. Se réveiller et t'attendre. Ici.. une heure ou bien toute la nuit. Ici...une heure ou bien toute la vie.

Myriam