Au son de cette musique je me suis levé,

j'ai abandonnée les contraintes de l'immobilité,

Danse, oh, corps précieux dans lequel tant de choses,

cachées, et quand je danse doucement se révélent,

Santé et force font apparitions me rappelant les pauses,

Souplesse ensuite, délicates se réveillent…

Et si je ne fais da la danse un excés,

alors je ressens ce bien-être d'une danse à l'écoute,

de la musique, des instants qui passent sans soucis…

sans égoïsme, de moi…

Et si tu m'invite à danser…

Avec respect, de toi...





Email : hadjam@wanadoo.fr

A bientôt