De la pulpe empourprée
A tes lèvres

L'averse des baisers

Entre les papillons
Eblouis par la mer

Et ton sourire

J'aimerai pouvoir te dire

Mais aucun mot à l'horizon

Et dans ma tête pleine
De nuages à ras-bord

La noce nouvellement
Est remise à demain.