Au premier temps de la valse,
Une poupée chérie, choyée, en aînée qu'elle était.
Moi.

Au deuxième temps de la valse,
une fillette aux yeux noisettes.
Sa magnifique chevelure ondulante
aux reflets acajou.
Agnès.
Ses amours allaient à Christophe, Lino Ventura, Jean Gabin.
Chabadabada...

Au troisième temps de la valse,
ce n'était pas Michelle Morgan
à qui on disait "t'as de beaux yeux".
C'était ma soeur, dont les mirettes vertes
charmaient tout le monde.
Des couettes à la Fifi Brindacier
et deux lettres : BB, ses initiales, son surnom.
Notre star à nous.
Brigitte.

Au quatrième temps de la valse,
un petit mec, le premier de la famille,
aux boucles blondes, à la bouille rieuse.
Le pitre, tout était prétexte à fou rire avec lui.
Complice avec sa grande soeur qui le cajolait,
Taquin avec les deux autres qu'il embêtait.
Notre petit frère.
Frédéric.

Grâce à lui ou à cause de lui,
pas de cinquième temps à la valse.