Je t'ai quitté un matin d'automne, emportant le strict nécessaire, nos lettres et ta photo.

Tu pleurais. Tu m'as laissé partir. 

Hier, j'ai appris que tu t'es mariée avec Stéphane et que tu as deux filles.

Cela m'a paru impossible. Stéphane ?...Cet abruti,  joueur de golf et séducteur de rombières  ?

 

Je n'ai pas eu d'enfants.

Je préfère.

Juste pour te dire que tu m'appelais "ton pinpin". Je râlais, aujourd'hui, je m'affiche ! et je m'en fiche. 

Tu n'es pas loin ? On m'a dit que.... alors j'ai crée un blog.....