La relativité se devait a l'inconnu, le un vierge primaire se triangulait d'esprits ésotériques, Le un se savait UNE et originelle de la création, La création diabolisée se savait redevable et l'énergie pulsée se devait d'être universelle et le microcosme karmique humain puisait en son passé méconnu les forces d'un monde à créer dont il n'a pas la maitrise. La lune féconde, le soleil "énergise" l'être renait dans la transmutation,
L'alchimie du corps et de l'esprit nous donne les saveurs spirituelles d'un autre monde.

Jean Philippe DESSAINT