Une orchidée en Amazonie

Je suis une orchidée et j’ai élu domicile sur le tronc moussu de « Parkias », un grand arbre dominant la canopée de la forêt de Tonnegrande en Amazonnie française.
Des papillons morphos bleus fluorescents viennent butiner mon pollen. De leurs ailes légères je ne perçois qu’un petit froissement ténu, mais les cigales, les abeilles, les oiseaux, les singes moqueurs m’étourdissent de leurs concerts bruyants.
Un petit torrent cascade aux pieds de Parkias. Il héberge toute une phone turbulente : grenouilles, moustiques, araignées, et tant d’autres habitants tout près de s’entre dévorer. La lutte pour éviter le contact goulu de leurs voisins est constante. Leurs chants sont plus une mise en garde qu’un concert joyeux.
Le parfum des végétaux alentour me grisent dans la moiteur du sous bois.
Je sais que ma vie sera brève, chaque instant est une lutte pour défendre mon territoire, des lianes et autres prédateurs voraces, mais quel bonheur de jouir d’un habitat aussi vivant…